Thermor - Saint-Jean-de-la Ruelle (Loiret) :  Intérimaires licenciés, travail intensifié, profits préservés

Echo d'entreprise
01/07/2020

Dans cette usine où est fabriqué du matériel de chauffage, le travail a repris progressivement pendant le mois de mai, mais avec des effectifs en baisse. Aussi la charge de travail est rapidement devenue insupportable. En effet, la plupart des nombreux intérimaires qui travaillaient en production ont été licenciés lors du confinement et l’embauche possible de la poignée d’intérimaires qui a visité l’usine fin juin ne fait pas le compte.

Si le patron veut la même production qu’avant, qu’il embauche. Se crever au boulot alors que tant de travailleurs sont au chômage, c’est absurde, à l’image du système capitaliste tout entier, qui ne mérite que d’être renversé !