Déraillement à Rebréchien (Loiret)

La conséquence de dizaines d’années de sous-investissement de l’État

Brève
16/06/2021

Mardi 8 juin en fin d'après-midi, un train transportant des céréales a déraillé au niveau de la commune de Rebréchien, sur une ligne ferroviaire dédiée au fret entre Orléans et Pithiviers.

À cause d’un rail cassé, deux wagons de queue sont sortis des rails, détruisant et endommageant 700 mètres de voies.

Depuis des dizaines d’années, les cheminots dénoncent le manque de moyens alloués par l’État et la direction à l’entretien de ces voies. En 2015, État, Région et Europe avaient fini par mettre 12 millions d’euros pour des travaux de remise en état, mais seulement parce que l’état des voies était tel que les trains ne pouvaient plus rouler qu’à 20 km/h sur certains tronçons pour éviter l’accident.

Cerise sur le gâteau de l’organisation capitaliste, depuis une semaine les wagons sont toujours en attentes de "relevage", car SNCF et entreprises de fret se renvoient la balle… personne ne veut payer le ramassage des céréales éparpillées sur le talus !

Les dernières brèves