Hôpital de Bourges (Cher)

La grève continue aux urgences

Brève
06/04/2018

Rassemblement devant les urgences à Bourges, jeudi 5 avril 2018

Même si la direction a levé le dispositif « hôpital sous tension », la tension reste bien présente aux Urgences et à l’UHTCD (Unité d’Hospitalisation de Très Courte Durée), où les malades restent parfois plusieurs semaines, en attente de lit dans un service.

Des patients continuent à passer des heures sur des brancards, dans les couloirs, faute de lits disponibles. Le personnel « demande de l’aide pour prendre en charge nos patients de façon optimale et humaine ».

Depuis le 20 mars, le personnel en grève manifeste dans le hall de l‘hôpital chaque jeudi, avec le personnel des autres services et le soutien d‘usagers. La direction promet l’ouverture d’un service de 30 lits... avant l’été..., des travaux pour la sécurité dans plusieurs années et une aide-soignante toute la journée.

Ce jeudi 5 avril, lors d’un nouveau rassemblement dans le hall, le personnel a répondu, en chanson, que cela ne suffisait pas et ne réglait rien, puis il est allé le dire à la direction qui ne propose rien de plus.

Alors, comme ils l‘ont écrit dans un tract adressé aux usagers : « stop au mépris de notre direction et de notre gouvernement sur l’état de santé de nos urgences !»