Agglomération d’Orléans (Loiret)

La violence policière comme seule réponse à la mobilisation lycéenne

Brève
07/12/2018

Depuis vendredi, les lycéens de près d’une dizaine de lycées de l’agglomération d’Orléans ont organisé des blocus et manifesté contre la réforme du lycée et du lycée professionnel, contre Parcoursup et l’augmentation des frais d’inscription à l’université. Un lycée privé s’est également joint au mouvement.

Lors des manifestations ou des blocus, la police a été déployée pour contenir et réprimer la révolte des jeunes. La police prétend agir contre les casseurs, mais les coups tombent sur tous. Mercredi 5 décembre, au lycée Jacques Monod de Saint Jean de Braye, un lycéen de seconde a été grièvement blessé à la tête par un tir tendu de lanceur de balle de défense.

Nous dénonçons les violences dont sont victimes les lycéens qui ont bien raison de se révolter.