TOURS

Les municipaux se mobilisent

Brève
24/06/2021

Une vue partielle de l'assemblée

À Tours, 150 agents municipaux se sont réunis en heure d’information syndicale dans la cour de la mairie mardi 22 juin.
Comme dans de nombreuses villes, la municipalité a entrepris de s’aligner sur la « loi » : 1607 h annuelles et 35 heures hebdomadaires. Cela signifie la perte de un à deux jours de congés, la perte des RTT liés aux 35 heures, les congés d’ancienneté sont eux aussi sur la sellette.
Pendant sa campagne électorale, le candidat EELV avait distribué un tract s’adressant aux agents, leur promettant qu’il serait « un allié face aux attaques répétées du gouvernement ». Mais une fois devenu maire, évidemment il s’est comporté comme n’importe quel patron. Depuis un an, les agents ont dû faire face aux tâches supplémentaires liées aux protocoles sanitaires, sans les effectifs suffisants.
Lorsque l’heure d’information syndicale a été programmée, prétextant le trop grand nombre de demandes d’absence, une note aux agents des écoles limitait le nombre d’agents à 1 sur 3 dans les maternelles, et à 1 sur 2 dans les primaires. Dans d’autres endroits, le formulaire de demande d’absence était introuvable sur le site intranet, et du coup la demande n’aurait pas été faite à temps.
Certains ont décidé de passer outre, y compris en faisant grève.
Tout le monde était content de se retrouver, de discuter de tous les problèmes rencontrés. Ce n’est qu’un début. Ils sont bien décidés à donner une suite à la rentrée.

Les dernières brèves