Châteaudun et Chartres (28)

Non aux nouvelles attaques contre la santé !

Brève
01/12/2017

 

En région Centre Val de Loire, le nouveau Projet Régional de Santé (PRS), prévu pour les dix ans à venir, est en cours d’élaboration. Il s’élabore dans le cadre des mesures gouvernementales qui visent à atteindre 22 000 suppressions de postes et 16 000 suppressions de lits ainsi que la poursuite des fermetures de services et d’établissements.

Dans ce contexte, l’Agence Régionale de Santé (ARS) prévoit la fermeture de la maternité de Châteaudun, au sud du département, en 2018, alors que les maternités les plus proches sont situées à Vendôme (à 40 kilomètres), Chartres et Orléans (50 km). Les syndicats CGT, FO et CFDT appellent à un rassemblement pour dénoncer cette mesure samedi 16 décembre, à 10h30, devant la mairie de Châteaudun.

À l’hôpital de Chartres, pour répondre aux exigences comptables de l’ARS, la direction de l’hôpital fait le choix de fermer 96 lits sur 3 ans, dont 40 en 2018, pour « sauver les finances » et « éviter une mise sous tutelle ». Les services affectés ne sont pas encore précisés, mais le service pneumologie est déjà annoncé sur la sellette, le départ de 3 pneumologues n’étant pas remplacé et le nombre de lits passant de 40 à 15. La direction de l’hôpital veut aussi « mutualiser les moyens » c’est-à-dire obliger les agents à aller travailler dans tous les services, être encore plus flexibles, alors que beaucoup d’entre eux se sentent déjà à bout, en particulier parce que les départs en retraite ainsi que les congés de maternité ne sont plus remplacés. Pour dénoncer ces dégradations des conditions de travail et d’accueil des patients, la CGT appelle à un rassemblement le 6 décembre à 10h30 devant l’ARS à Chartres (près de la préfecture).