Indre

Non à la fermeture de La Halle à Issoudun et Montierchaume !

Brève
14/06/2020

Samedi 13 juin, c'est une manifestation de plus de 500 personnes qui a parcouru toute la ville d'Issoudun pour dire « non à la fermeture des sites de logistiques d'Issoudun et de Montierchaume ».

Près de 700 travailleurs au total risquent de se retrouver à la rue fin juillet. Ils se posaient la question « que faire maintenant ? », comme l'a crié un manifestant en interrompant les discours. Les discussions se multipliaient pour dire que la Halle n'était pas un cas isolé, que les actionnaires s'en étaient mis plein les poches et qu'il n'y avait pas de raison que ce soient nous, travailleuses et travailleurs, qui fassions les frais de la baisse des ventes.

Beaucoup dans la manifestation dénonçaient les « fonds vautours » qui auraient raflé d'importants profits. C'est ce que confirmait d'ailleurs dans une interview récente, la consultante Laurence Anne Parent, qui déclarait que dans les années 1990, Camaïeu et La Halle étaient « des machines de guerre très rentables »... avant des rachats d'enseignes qui ont poussé à gagner sans arrêt du chiffre d'affaire et arriver au trop-plein.

Ouvrir les comptes des actionnaires et des banquiers et prendre sur leur profit pour maintenir les emplois, voilà ce qu'il faudra faire.

La solution serait un combat qui rejoigne celui de l'ensemble du monde du travail pour exiger qu'aucune entreprise ne ferme et pour imposer la répartition du travail entre tous.

Les dernières brèves