Collège Alain-Fournier, Orléans La Source (Loiret)

Personnels et parents d'élèves en colère

Brève
23/01/2020

Depuis deux mois, les enseignants et les parents d’élèves du collège Alain-Fournier, situé dans le quartier de La Source à Orléans, dénonçaient les conditions désastreuses dans ce collège classé REP (Réseau d’éducation prioritaire). En décembre ils ont organisé une conférence de presse sur le thème « le collège va craquer ». Ils décrivaient les locaux exigus qui favorisent les bousculades, un seul poste de CPE, un seul poste d’assistante sociale et plus aucune infirmière depuis la démission de la dernière en place. Et pourtant 549 élèves fréquentent le collège car les effectifs ont augmenté de plus de 30% en cinq ans.

Ils ont envoyé des courriers à l’académie et au département. Personne n’a bougé. Il a fallu qu'une agression par un élève sur un surveillant le conduise à l’hôpital le jeudi 16 janvier, et que les enseignants exercent leur droit de retrait pendant deux jours, pour qu'inspecteur d’académie et conseil départemental daignent se bouger un peu et acceptent de recevoir une délégation de parents et d’enseignants. Mais pour le moment il a seulement été acté le recrutement d’une infirmière, ce qui est loin de répondre à la situation de manque criant de moyens en nombre de professeurs, de personnels d'éducation et de locaux.

Evidemment c’est dans les quartiers populaires comme à la Source que la politique de destruction d’emplois massifs dans la fonction publique, dont fait partie l’enseignement, atteint de plein fouet les personnels et les familles.

Les dernières brèves