Loiret

Reprise de l’école, casse-tête pour les parents et les enseignants

Brève
12/05/2020

Des professeurs des écoles témoignent du désarroi qui anime les parents, en particulier ceux qui ont bien du mal à apporter une aide scolaire à leurs enfants. Bien des parents des écoles des quartiers populaires se sentent pris en étau : s’ils gardent leurs enfants à la maison, ils risquent de décrocher scolairement, et s’ils les envoient à l’école, ils leur font prendre un risque. Quel que soit leur choix, ils ont le sentiment d’être de mauvais parents.

Quant aux enseignants, à qui on demande d’appliquer un protocole qui est une véritable usine à gaz, ils se sentent eux aussi tiraillés entre le désir d’aider les enfants et la crainte du virus.

En décidant que l’école se ferait au volontariat, le gouvernement fait peser le poids de cette décision sur les épaules des parents et des enseignants, sur lesquels il se décharge sans complexe.

Les dernières brèves