Lycée professionnel Albert Bayet

Tours (Indre-et-Loire)

Non à la baisse des moyens de fonctionnement

Brève
22/01/2018

Au lycée professionnel Albert Bayet de Tours, après avoir appris début janvier que la dotation horaire devait être fortement diminuée pour la prochaine année scolaire (-86 heures), les personnels enseignants ont réagi en rédigeant une pétition adressée à la rectrice de l’académie.

En moins de trois jours, la pétition réclamant qu’aucune heure ne soit enlevée à l’établissement a reçu plus de 110 signatures. Une grande partie du personnel a donc signé et une AG de plusieurs dizaines de personnes a voté pour un jour de grève la semaine suivante. Dès le lendemain de l’envoi de la pétition, le rectorat redonnait 42 heures.

Le compte n’y est toujours pas, et nombreux sont ceux au lycée qui à ce jour envisagent de continuer à s’opposer à la baisse de la dotation prévue par le rectorat par la grève et d’autres actions dans les jours à venir.