Tours

Union et solidarité... pas avec n'importe qui

Brève
29/03/2020

Philippe Briand, président de la métropole de Tours-Val de Loire, vieux routier de la politique aux côtés de Chirac, Juppé, Sarkozy..., vient de pousser un « coup de gueule ». Contre l’incurie du gouvernement ? Contre les employeurs qui font du chantage auprès de leurs salariés pour qu’ils viennent travailler sans les conditions minimum de sécurité ? Contre les patrons qui maintiennent des productions non essentielles faisant prendre des risques aux travailleurs ?

Non. Ce qui le scandalise, ce sont les médecins qui dénoncent cette situation et tous ceux qui demandent des comptes. Il en appelle à « l’union et à la solidarité ».

Il y a bien deux camps. Il y a ceux qui protègent les intérêts d’une poignée de grands capitalistes au mépris de la santé de toute la population. Et voudraient pouvoir continuer à le faire sans qu’on leur demande des comptes. Philippe Briand en fait partie.

Les travailleurs appartiennent à l’autre camp. Vive l’union et la solidarité entre nous travailleurs, pour résister au camp des exploiteurs !

Les dernières brèves