L'Eclaireur du Gâtinais (Montargis) :  Lutte ouvrière sera... de la lutte

Article de presse
08/01/2020

L'Eclaireur du Gâtinais du 08/01/2020

Il y aura vraisemblablement à Montargis autant de listes à l'élection municipale de cette année qu'il y en a eu voilà six ans. Lutte ouvrière aura la sienne.

Dominique Clergue nous l'a confirmé le week-end dernier : il y aura bien une liste Lutte ouvrière à Montargis lors de l'élection municipale du mois de mars. « Le camp des travailleurs que nous représentons aura ses candidats », explique la représentante locale du parti d'extrême gauche.

À Montargis, il faut 33 noms

En 2014, c'est déjà Mme Clergue qui conduisait la liste Lutte ouvrière. Une candidature surprise, les « petits partis » ayant parfois des difficultés à réunir suffisamment de personnes dans les élections locales.

À Montargis, il faut 33 noms. Lutte ouvrière n'avait pas présenté de listes aux deux précédents scrutins municipaux, en 2008 et 2001.

Il y a six ans, la candidature avait recueilli 3 % des suffrages exprimés, positionnant Lutte ouvrière à la cinquième place du scrutin. Pour mémoire, malgré cinq listes en présence, un seul tour avait suffi à Jean-Pierre Door pour conserver son fauteuil de maire (avec 53 % des voix).

Dominique Clergue est une militante Lutte ouvrière de toujours, très connue dans le Montargois pour avoir porté les couleurs de son parti dans la plupart des élections ces dernières années. Notamment à l'élection législative dans la 4e circonscription du Loiret en 2012, à celle de 2017 ainsi qu'à l'élection partielle de mars 2018.

Aux élections européennes de 2019, Dominique Clergue figurait en 21e position de la liste nationale conduite par Nathalie Arthaud.

DOMINIQUE DUFAUT