Indre-et-Loire

Contagion de la grève

Brève
19/10/2012

En quelques semaines, la grève, partie le 19 septembre de la maison de retraite Saint-Denis d'Amboise, s'est étendue petit à petit aux autres établissements proches, dans la même ville ou à proximité, à Château-Renault et Bléré.

Les raisons de la colère sont identiques : le manque de personnel qui empêche le remplacement des arrêts-maladie et rend les conditions de travail insupportables pour les travailleurs à l'origine de la grève à Amboise. Le manque de personnel encore à Bléré, où une baisse du temps de travail journalier se traduira par une perte de neuf jours de RTT et une surcharge quotidienne de travail, vu qu'il n'y a pas d'embauches prévues.

Les grévistes d'Amboise et Château-Renault ont considéré comme insuffisants les premiers reculs de leur employeur, le centre hospitalier d'Amboise : au mieux, des créations de postes anticipées, mais pas d'embauches supplémentaires. Forts d'avoir franchi le pas d'entrer en grève, et forts aussi de s'être rassemblés pour lutter ensemble, ils continuent leur mouvement... qui peut encore donner des idées à d'autres !

Les dernières brèves