Moulins (Allier) :  Non à la répression antisyndicale !

Communiqué
19/01/2011

Pendant le mouvement sur les retraites, plusieurs syndicalistes de l'Allier ont été sanctionnés.

À Montluçon, cinq militants syndicaux ont été convoqués au commissariat suite à une plainte de l'UMP, parce que des affiches avaient été collées sur sa permanence.

Au Mayet-de-Montagne, dans le sud de l'Allier, un militant syndical a été retenu cinq heures sans motif à la gendarmerie le jour de la venue de Sarkozy.

Enfin, à Moulins, deux militants sont poursuivis pour outrage et destruction de matériel. Leur procès aura lieu le mercredi 26 janvier au tribunal de la ville. Tous les syndicats organisent ce jour-là un rassemblement, à 13 heures devant la préfecture puis à 14 heures devant le tribunal. Il s'agit de faire respecter les libertés syndicales et de manifestation et d'exiger la relaxe pure et simple des deux militants.

Lutte Ouvrière affirme toute sa solidarité avec ceux-ci et appelle à participer nombreux au rassemblement du 26 janvier.