La Nouvelle République :  Lutte Ouvrière présente sur les cinq circonscriptions

Article de presse
16/05/2012

Lutte Ouvrière avait choisi Saint-Pierre-des-Corps, samedi matin, pour présenter ses candidats à l'élection législative de juin. C'est Anne Brunet, enseignante en lycée professionnel et candidate sur la 1re circonscription, qui a porté la parole du mouvement. Une parole combattante qui admet, certes, avoir fait un tout petit score lors de la présidentielle mais qui estime le message largement perçu. « Nos 200.000 voix n'ont pas pesé lourd dans les urnes, mais nos idées ont été entendues et c'est là l'essentiel. »

Si les candidats de LO se refusent à renvoyer dos à dos François Hollande et Nicolas Sarkozy, ils n'attendent pas non plus de miracles avec l'arrivée du nouveau président. « François Hollande est dans un système mondial et sa politique ne protégera pas le monde du travail. Les coups risquent de pleuvoir. »

Face à la position du FN qui capte l'oreille d'une partie du monde ouvrier, Anne Brunet contre-attaque : « Lorsqu'il y a des luttes sur le terrain, ils ne sont jamais présents. Ils sont juste là pour prospérer sur la colère des gens au moment des élections. En France, il ne peut pas y avoir qu'une opposition de droite extrême ou d'extrême droite, il faut une opposition clairement communiste. Celle que nous représentons. »

Les candidats

1re circonscription : Anne Brunet, 45 ans ; Maël Bailly, 24 ans, étudiant (suppléant).

2e circonscription : Catherine Rudeault, 48 ans, institutrice ; Etienne Cherblanc, 59 ans, préretraité de la métallurgie (suppléant).

3e circonscription : Thomas Jouhannaud, 35 ans, enseignant ; Michel Deguet, 60 ans, cheminot retraité (suppléant).

4e circonscription : Jean-Jacques Prodhomme, 58 ans, électromécanicien ; Christophe Legendre, 45 ans, employé de bibliothèque (suppléant).

5e circonscription : Marie-Claude Neveu, 56 ans, aide-soignante ; Jean-Michel Hernandez, 56 ans, employé de banque (suppléant).

Lutte Ouvrière affrète un bus le 26 mai pour participer à sa grande fête nationale qui aura lieu les 26, 27 et 28 mai à Presles, dans le Val d'Oise. Départ à 7 h 15 de la gare routière de Tours. indre-et-loire@lutte-

ouvriere-centre.org

© La Nouvelle République - édition de l'Indre-et-Loire (15/05/2012)