La semaine de l’Allier :  Nathalie Arthaud vient lire la liste

Article de presse
25/02/2010

« L'objectif de Lutte ouvrière à ces Régionales, c'est de dire sa révolte, sa colère. Et il y a de quoi être en colère ! Le gouvernement a aidé les responsables de la crise économique et ceux-ci ont sauvé leurs fortunes ». Nathalie Arthaud, la porte-parole nationale du parti des « travailleurs-travailleuses » (la mythique Arlette Laguiller n'a jamais entamé une intervention sans s'adresser à eux et à elles), Lutte Ouvrière, a fait halte salle Salicis le jour où la liste des candidats de l'Allier était dévoilée. Un symbole pour les candidats départementaux, fort apprécié.

« On est convaincu que (cette situation) ne durera pas. Alors, c'est vrai, ce n'est pas par les élections que ça va changer... Le changement viendra d'en bas. On souhaite une explosion sociale ». Les moyens, l'égérie de LO est convaincue que les travailleurs les ont : « Tous unis, on peut bloquer le fonctionnement de la société ! ». Sachant que « ça va exploser » naturellement : ce sont « les patrons, soutenus par le gouvernement qui vont finir par « pousser le bouchon trop loin ». Cette explosion, ils la déclencheront eux-mêmes ».

Lutte Ouvrière veut en priorité « imposer un contrôle de la comptabilité des entreprises ». Et Nathalie Arthaud de demander : « Si vous saviez que votre cousin allait tuer sa belle-mère, vous préviendriez la belle-mère du danger. Or, quand un patron prépare un plan de licenciement, la loi interdit aux délégués du CCE d'informer les salariés ! »

Fabienne Ausserre

© La semaine de l'Allier (18-02-10)