La République du Centre :  Patrick Lamiable sera la voix des travailleurs

Article de presse
05/03/2014

Patrick Lamiable est très critique à l'encontre du gouvernement et de sa politique ; c'est sur cet axe national qu'il mènera campagne.

Comme à Orléans et, nouveauté, à Montargis, Lutte ouvrière donnera de la voix à Fleury, dans le brouhaha des municipales. Elle en donnera tellement qu'elle divisera un peu plus encore l'opposition lancée par la gauche à Marie-Agnès Linguet.

Élu pour la première fois en 2001, Patrick Lamiable mènera cette liste au nom on ne peut plus explicite : « Faire entendre le camp des travailleurs ». « Vu la situation, développe l'ancien cheminot, aujourd'hui retraité, l'éc'urement est profond devant la politique du gouvernement. Et il y a de quoi ! Du coup, on reçoit plus de soutien du milieu populaire... »

« Défendre les gens dans cette avalanche de coups »

Patrick Lamiable développera sa campagne sur des thèmes non pas locaux, mais nationaux. « Les préoccupations des gens se cristallisent sur les licenciements, le chômage, la baisse du pouvoir d'achat, l'augmentation des impôts... Nous, nous voulons les défendre dans cette avalanche de coups ! » Patrick Lamiable parle la langue de boxe, droite, gauche, uppercut : « On avait dit que Hollande ne pouvait pas être pire que Sarkozy, mais sa politique est la même, sinon pire, juge-t-il... Tous ces gouvernements restent au service des grands bourgeois ! »

Nathalie Arthaud en soutien

Patrick Lamiable, qui arpente le marché « tous les dimanches, sauf exception », a pris le pouls de la colère bien avant que la campagne ne démarre. « Nous, rappelle-t-il, nous ne sommes pas des machines électorales. On milite au jour le jour ». Nathalie Arthaud viendra rappeler ce travail de terrain à Orléans, dans un meeting que la porte-parole de Lutte ouvrière tiendra au centre de conférences le 14 mars.

Pascal Bourgeais

© La République du Centre (24/02/2014)