La Montagne :  Vers "l'explosion sociale"

Article de presse
15/02/2010

Les troskystes n'attendent rien de ce nouveau scrutin sauf l'essentiel : encourager chacun à dénoncer sa situation au quotidien et abolir le secret bacaire et l'opacité des gestions d'entreprises.

Marie-Christine Soigneux « On vit plus longtemps, tant mieux. Et si les patrons embauchent au lieu de supprimer des emplois, les cotisations paieront sans problème les retraites ». C'est l'un des slogans qui fleurissent au détour des panneaux aux couleurs de Lutte Ouvrière du prochain scrutin régional.

C'est la conviction surtout de ce parti de « l'utopie » comme, au mieux, le qualifient certains. Alors que ses membres affirment au contraire « toucher la réalité en militant pour le vrai communisme. Celui qui pourra renverser ce qui apparaît aujourd'hui comme des fatalités ».

Samedi, Nathalie Arthaud et Marie Savre, porte-parole et tête de liste régionale, ont accompagné la présentation de la liste Allier emmenée une fois encore par Véronique Dreyfus. Marie Savre déclenche alors les applaudissements : « Une société qui peut aider les plus riches doit être combattue ».

« Nous ne sommes pas dans une campagne pour une élection mais dans une période de crise. Rien ne changera avec ce nouveau scrutin. Mais nous devons être là pour relayer la colère de toute la population. C'est elle qui fait tourner la société et elle doit s'emparer des leviers pour en contrôler les dérives. Ce sont les banquiers que l'on a récompensés de leurs erreurs. Cela ne pourra pas durer car nous avons les moyens pour que cela change », a expliqué Nathalie Arthaud.

Néanmoins, Lutte Ouvrière alimentera le débat en mettant en avant ses propositions : « interdire les licenciements, la suppression réelle du secret bancaire. Et dans les entreprises, imposer la possiiblité des salariés de conanître la situation de l'entreprise et la possibilité de dire ce qu'ils pensent et ce qu'ils voient ».

Véronique Dreyfus, traductrice ; Michel Lachaume, ouvrier du bâtiment ; Bernadette Jouanny, ouvrière de fonderie ; Bernard Lebel, ingénieur en télécommunication ; Monique Roche, agents des impôts retraitée ; Jean-Marc Collot, conducteur de bus ; Cécile Dauzet, infirmière ; Cédric Lachaume, ouvrier du bâtiment ; Géraldine Carrias, agent de propreté ; Jean-Pierre Jouanny, miroitier ; Liliane Michaud, employée en retraite ; Gilles Roche, agent des impôts retraité ; Annette Reul, aide à domicile ; Philippe Outterick, ouvrier ; Danielle Chapelier, technicienne de la chimie retraitée.

© La Montagne -Edition Montluçon (15-02-2010)