Ryanair, pirate des fonds publics

Brève
10/06/2010

L'aéroport de Vatry (Marne), créé par le conseil général et spécialisé dans le fret ne parvient pas décoller. Depuis des mois, il frôle la fermeture pure et simple et ne tient plus qu'à coups d'aides publiques.

Ryanair a semble-t-il senti encore une fois senti le bon coup puisque pour son installation à Vatry pour des liaisons vers Oslo et Stockholm, une enveloppe de 1,55 millions d'€ vient de lui être débloquée dont près de la moitié directement dans sa poche.

Dans le même temps, on apprenait que Ryanair avait immatriculé illégalement en Irlande, 120 travailleurs en activité en France, où les cotisations sociales sont plus faibles. Le préjudice pour les comptes publics est de 4 millions d'€ !

Ryanair n'en est pas à son coup d'essai, il y a quelque années, la compagnie aérienne s'était installée à Reims, avait encaissé les aides publiques puis avait joué la fille de l'air.

Les dernières brèves