Ardennes

La lutte s’étend !

Brève
21/10/2010

Nous étions entre 6 000 (chiffres de la police) et 10 000 (selon les syndicats) dans les rues de Charleville mardi après midi, près de 20% de grévistes supplémentaires par rapport au 12. La mobilisation des cheminots, des communaux et des salariés d'EDF en grève reconductible depuis plus d'une semaine s'étend au secteur privé : les travailleurs de PSA, Vistéon, Carrefour, NPL (Gespunsart), KME et Schulmann (Givet), Pousseur (Vireux), Delphi (Donchery) sont venus renforcer le cortège. Les travailleurs savent que pour faire céder le gouvernement il faudra que la grève s'intensifie et que le meilleur moyen de pression pour le faire reculer est de toucher au portefeuille du patronat !

Reims

Toujours plus fort !

Brève
19/10/2010

Encore plus de monde dans les rues de Reims, ce mardi 19 octobre, c'est ce que chacun a pu constater. La police recensait près de 12 000 manifestants, les syndicats avançant le chiffre de 20 000. On remarquait notamment 2 000 lycéens, très dynamiques dont les slogans disaient notamment : « De l'argent il y en a dans les caisses du patronat ! » ou « Tous ensemble, tous ensemble grève générale ». Pendant ce temps, les routiers multipliaient les barrages autour de la ville. D'ores et déjà, des AG chez les cheminots et les lycéens sont prévues pour voir les suites à donner au mouvement.

Reims

Les lycéens dans la rue

Brève
15/10/2010

Environ 3 000 lycéens ont défilé entre hier et aujourd'hui dans les rues de Reims. Si l'on ne pouvait que noter l'absence d'organisation, celle-ci était contrebalancée par une réelle motivation. Les slogans étaient repris notamment le « Tous ensemble » de 1995 ou les airs du mouvement de 1986 après avoir été réactualisés. Ce qui revenait le plus souvent, c'est ce ras-le-bol de la politique menée par le gouvernement actuel qui ressortait dans les « Sarko démission ! » ou « Sarko t'es foutu les lycéens sont dans la rue ». Des manifestations étaient par ailleurs signalées dans d'autres villes de la région.

Reims

Le 12 octobre : une réussite !

Brève
12/10/2010

Nous nous sommes retrouvés plus nombreux pour la journée du 12 octobre que la moyenne des manifestations précédentes de l'ordre de 50 %. On a noté la présence de près d'un millier de lycéens mais ces derniers ne représentaient qu'un tiers de la hausse constatée. Ce sont les salariés, notamment des entreprises privées qui constituaient la grande majorité du défilé. Les cortèges du secteur public étaient eux aussi fournis notamment les hospitaliers. Il y avait de l'ambiance et les slogans étaient repris en de nombreux points du cortège montrant ainsi une réelle détermination chez les manifestants.

Reims

La Poste : rentabilité et service public ne font pas bon ménage !

Brève
02/10/2010

Il est de plus en plus incertain de recevoir son courrier dans les temps, c'est ce que dénoncent les facteurs de Reims depuis plusieurs semaines. La raison se trouve dans la volonté de la Poste de limiter les embauches pourtant nécessaires. En 2010 seul un départ sur 20 a été compensé ! La charge de travail est de plus en plus lourde comme le poids des sacoches.

On est bien loin de la « mission de service public » qui devrait être celle de ce service indispensable à la population. La Poste est depuis des années gérée comme une entreprise privée à la recherche de la rentabilité, multipliant les contrats précaires, dégradant les conditions de travail ou l'oubli de payer les heures supplémentaires. Cette politique est nuisible à La Poste comme elle l'est dans l'ensemble des services publics.

Des embauches massives seraient la réponse. Une réponse aussi à toux ceux qui n'ont pas de travail aujourd'hui.