Champagne

La pression des patrons fait reculer le gouvernement

Brève
24/11/2019

Suivant l’exemple du mois sans tabac, des associations de lutte contre l’alcoolisme voulaient mettre en place, avec l'appui du gouvernement, un mois sans alcool en janvier.

Jeudi 14 novembre, en déplacement ans la Marne, E. Macron a rencontré autour d’un déjeuner des représentants du milieu viticole. À la fin du repas, le syndicat de vignerons se félicitait que soit abandonnée l'idée d'un « janvier sec ».

Chaque année, l’alcool est responsable de 45 000 morts, mais le gouvernement s’en moque. Pour lui, la prévention s’arrête où commencent les profits des capitalistes vendeurs d’alcool !

Fête de Lutte ouvrière à Reims le 17 novembre 2019

Demandez le programme !

Brève
16/11/2019

Le détail du programme en pièce jointe !

Fichier attachéTaille
Icône PDF programme_fete_depliant_2019.pdf374.38 Ko

Transports urbains (Reims)

Bientôt des sas anti-fraudes ?

Brève
31/10/2019

Des sas anti-fraudes doivent bientôt être testés sur certains bus du réseau de transports urbains. C'est la réponse de l'exploitant privé du réseau à une fraude estimée en augmentation.

Les salariés dénoncent à juste titre ce surcroît de travail, d'autant que la mission désagréable de gérer cet équipement s'ajoutera à celles qu'effectue déjà le conducteur.

Si on veut lutter contre la fraude, c'est facile : gratuité des transports pour tous ! Le coût du transport doit être supporté par le patronat, qui profite des déplacements de ses salariés et de ses clients !

Transports

Petits fraudeurs et gros voleurs

Brève
31/10/2019

L'exploitant du réseau des transports urbains de Reims a choisi de mettre en scène la lutte contre la fraude. Parlons-en.

Le réseau a été concédé au privé lors de la construction du tramway. La ville s'est endettée pour 34 ans, et a accepté par contrat de compenser à l'exploitant si sa marge (ses profits) n'atteint pas les 9,56 %.

Pendant ce temps, le prix du transport n'a cessé d'augmenter. En une vingtaine d'années, il a plus que doublé, passant d'un ticket à l'unité dans le bus à 0.75€ à 1,60€ aujourd'hui.

Que ce soit comme usager ou comme contribuable, dans les deux cas on se fait bien rouler.

Reims

EHPAD du CHU

Brève
22/10/2019

Mardi 15 octobre, le personnel des 4 EHPAD liés au CHU de Reims ont manifesté aux portes de leurs établissements. Devant les entrées des maisons de retraite Roux, Rousselet, Wilson et Roederer on pouvait lire le slogan « On veut des moyens ».

Les grévistes dénoncent les conditions de travail épuisantes et intenables qui font que de plus en plus de collègues ne tiennent pas et doivent s’arrêter. Ils réclament plus de personnels, plus de moyens, plus d’argent sur la fiche de paie.

Ces revendications rejoignent celles des urgentistes, des agents de réanimation, du SAMU, des infirmières de bloc… qui se mobilisent depuis des mois.

Dans tous ces secteurs, pour montrer l’urgence de leurs revendications, les travailleurs font bloc !