Elections municipales à Reims (réponse de Thomas Rose) :  Les candidats aux municipales à Reims et le handicap

Article de presse
06/03/2020

Petit tour d’horizon des propositions des candidats aux municipales de Reims sur le thème du handicap.

Thomas Rose : en finir “avec cette société capitaliste

Thomas Rose, pour la liste Lutte ouvrière, ne manque pas sur ce sujet de fustiger « le patronat mais aussi l’État qui s’assoient sur la loi qui oblige à avoir un minimum de 6 % de travailleurs handicapés dans les entreprises de plus de 20 personnes. Bien souvent, les entreprises contournent encore ces quelques mesures en obligeant les travailleurs ayant un léger handicap à se déclarer pour améliorer leurs statistiques sans pour autant embaucher des personnes plus lourdement handicapées ».

Pour lui, « il faut massivement développer les moyens de transport adaptés, favoriser l’accès aux lieux publics, permettre aux travailleurs handicapés d’avoir un vrai emploi qui leur permette de sortir de l’isolement et vivre dignement. Pour cela, il faut des moyens financiers massifs. Il faut privilégier l’intérêt collectif. Alors autant dire qu’il faut en finir avec cette société capitaliste. Son seul but, c’est la recherche effrénée de profit pour une minorité qui vit comme des parasites et ce, au détriment des besoins vitaux de la majorité des travailleurs et des travailleurs handicapés en particulier ».

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Union

Lire l'article en ligne