Doubs

Saint-Vit : un patron à l’offensive

Brève
11/11/2020

La société Alliance-mim, sous-traitante de l’horlogerie et de l’aéronautique, licencie 19 personnes dans la zone industrielle de Saint-Vit.

Depuis plusieurs mois, elle a placé une partie des 125 personnes en chômage partiel. Le patron a fait son annonce avec une vidéo envoyée par mail. Il voulait mettre en place une rupture conventionnelle collective mais la Direccte s’y est opposée pour finalement valider un plan de licenciement un peu amélioré. Apôtre du lean-management, il mène la guerre aux salariés restants en les culpabilisant.

Que l’horlogerie et l’aéronautique connaissent un recul des commandes, c’est une chose, mais les travailleurs n’en sont pas responsables. Le groupe d’horlogerie Richemont, principal actionnaire, a réalisé des bénéfices considérables avec l’augmentation des ventes du luxe depuis 15 ans. Ces profits doivent servir à maintenir les emplois et les salaires chez tous les sous-traitants.

Les dernières brèves