A propos du CICE

Communiqué
12/10/2015

Le chômage, la précarité atteignent des records, et le Préfet de Belfort, en tant que représentant de la politique du Gouvernement, prétend que les 10,5 millions encaissés par les entreprises du département en 2014, au titre du CICE (Crédit Impot Compétitivité Emploi), est un « levier » pour l'emploi. En nette augmentation cette année, le CICE « sera encore plus efficace » dit-il.

Chez DFI à Delle, 50 000 euros de CICE ont été empochés l'an dernier par ceux qui vident l'usine, poussent les salariés dehors. On nous parle toujours des prétendues difficultés du patronat, des mesures prises pour l'aider, alors qu'il continue à détruire bien plus d'emplois qu'il n'en crée.

Toutes les décisions prises par le gouvernement lui sont favorables et font reculer la condition ouvrière. Il faut interdire les licenciements et les suppressions d'emplois ; c'est une mesure vitale pour les chômeurs et les travailleurs."

Pour Lutte Ouvrière,

Christiane Petitot,

tête de liste départementale Territoire de Belfort, aux élections régionales pour la liste Lutte Ouvrière.