Le gouvernement de Hollande complice affiché des massacreurs d’État israéliens

Communiqué
19/07/2014

Le bombardement de la population palestinienne dans la bande de Gaza commandé par le gouvernement israélien se poursuit sans relâche. Il s'élargit désormais à l'intervention terrestre et se traduit par plus de 300 morts à ce jour, n'épargnant personne, pas plus les enfants que le reste de la population. Face à ce massacre planifié, le gouvernement socialiste en France vient de décider d'interdire à ceux que ces crimes d'Etat indignent, de manifester ce samedi à Paris.

Le prétexte mis en avant pour justifier cette décision, la crainte d'éventuels désordres, ne trompe personne. En réalité, le gouvernement Hollande a choisi, par ce geste, de montrer, de façon ostensible qu'il se range toujours dans le camp des assassins d'Etat israéliens.

Lutte ouvrière tient à réaffirmer sa solidarité avec le peuple palestinien sous les bombes israéliennes, mais aussi à protester contre cette interdiction dérisoire et politiquement révoltante.