Les patrons sont responsables de ce qui arrive. Ce n'est pas aux travailleurs de payer !

Communiqué
30/04/2013

PSA annonce la fin de l'équipe de nuit à l'usine de Sochaux, mais surtout qu'il va encore jeter à la rue des centaines de travailleurs intérimaires sous prétexte que la famille Peugeot ferait moins de profits.

La famille Peugeot, comme d'autres patrons, font la démonstration que le capitalisme, leur système économique, n'est pas viable.

Face à cette situation, le seul objectif qui prend réellement en compte l'intérêt général des travailleurs, c'est l'interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous, y compris les intérimaires, et ce, sans diminution de salaire. Oui, ce n'est pas l'argent qui manque dans les coffres forts du patronat. Et au besoin, prendre sur les fortunes personnelles ne serait qu'un juste retour de ce qui a été accumulé par des décennies d'exploitation.

Pour cela, les travailleurs qui produisent tout dans cette société ne pourront compter que sur eux

Pour Lutte Ouvrière : Christian DRIANO