Le Pays (Belfort) :  Réactions après le 2ème tour

Article de presse
08/05/2012

« Dans sa majorité, l'électorat populaire peut se réjouir d'avoir contribué à la chute de Sarkozy, le président des riches. Mais Hollande n'est pas pour autant le président des pauvres. Les maîtres de l'économie et de la société, le grand patronat, les banquiers, les grands groupes industriels et financiers continueront à faire la pluie et le beau temps. C'est à cette puissance-là que les travailleurs auront à s'opposer s'ils veulent défendre leurs conditions d'existence [...]Et ils ont toutes les raisons de ne pas faire la moindre confiance à Hollande. »

Et Lutte ouvrière 90 de rappeler que deux candidats seront en lice dans le Territoire en juin prochain : Christiane Petitot et Jean-Marie Pheulpin.

© Le Pays, Mardi le 08 Mai 2012

Droits de reproduction et de diffusion réservés