AFPA (Association nationale de formation professionnelle des adultes, agence de Reims)

10 emplois menacés

Brève
29/10/2018

L’agence de Reims, dont l’activité consiste à apporter des formations aux chômeurs, va mettre au chômage dix de ses 28 salariés. Cette suppression d’emplois s’inscrit dans un vaste plan social décidé par la direction de l’AFPA, puisque 1 541 emplois sur 6 773 sont supprimés au niveau national. C’est l’État qui porte directement la responsabilité de cette décision, après avoir transformé l’association en Epic en 2016, lui transférant par la même occasion la charge d’une multitude de locaux en mauvais état sans lui donner les moyens d’y faire face (voir l’article du journal).

En supprimant l’emploi des personnes justement chargées d’aider à la réinsertion des chômeurs, l’État montre qu’il n’a que faire de l’aggravation du chômage qu’il prétend combattre.