Ardennes, Covid-19

Pour quelques dollars de plus

Brève
23/03/2020

Dans les Ardennes, les patrons rapaces de PSA, d’Invicta, d’AFS, de Vignon…, ont jusqu’à la dernière minute gardé les usines ouvertes. Ces patrons, comme d’autres partout en France, auraient bien poursuivi l’activité, même si celle-ci n’est en rien indispensable à la lutte contre le Covid-19. Ils étaient prêts à risquer la santé des salariés pour empocher toujours plus !

Mais heureusement, sous la pression des travailleurs ou contraints par le manque de matières premières et de commandes, la production a été stoppée.

Ne pas travailler à plusieurs dizaines ou centaines dans des ateliers parait une mesure de bon sens pour lutter contre la propagation de l’épidémie. Dans cette crise apparaît clairement que, nous les travailleurs, avons des intérêts diamétralement opposés à ceux des patrons.

Les dernières brèves