Projet de cession de Saint-Gobain PAM

Ce ne sont pas les Chinois les ennemis, mais les capitalistes !

Brève
13/05/2019

Saint-Gobain et les autres capitalistes : seuls comptent leurs profits

La perspective d’une cession de Saint-Gobain PAM au groupe chinois Xin Xing donne lieu à de multiples déclarations et autres pétitions antichinoises.

Si la vente totale ou partielle de PAM a de quoi inquiéter, la responsabilité en incombe d’abord au groupe Saint-Gobain qui cherche à se débarrasser d’une activité qu’il ne juge plus assez rentable pour ses actionnaires sans se soucier le moins du monde des salariés qui ont fait leur fortune. Et on peut être sûr que ce sont ses profits qui dicteront ses choix, et pas les propositions des uns ou des autres.

Chinois, américain ou… français, quel que soit le groupe capitaliste qui reprendra PAM, il sera aussi peu soucieux de l’avenir des salariés et de l’intérêt général en matière d’approvisionnement en eau que ne l’est aujourd’hui Saint-Gobain. Face à n’importe quel repreneur, les travailleurs devront lutter pour sauver leur gagne-pain.