Éducation - Reims

Contre les réformes Blanquer

Brève
27/01/2019

Deux cents lycéens, parents et enseignants en grève ont manifesté jeudi 24 janvier dans les rues de Reims. Ils dénonçaient "l'école de la régression et de la sélection sociale" que souhaite imposer Blanquer, le ministre de l'éducation nationale.

En effet, les lycées professionnels subiront une réforme qui aboutit à limiter l'enseignement des matières générales, qui permettent de comprendre le monde, pour tout concentrer sur l'apprentissage d'un métier, en lien direct avec les organisations patronales. Ces liens avec le patronat existaient déjà mais aujourd'hui plus qu'avant il s'agit de former de la main d’œuvre immédiatement exploitable.

Quant aux lycées généraux, l'orientation se fera dès la seconde, où il faudra choisir ses options en fonction de la sélection Parcoursup après le bac. Là encore, il faudrait savoir à 15 ans ce qu'on fera comme études et comme métier, avec la quasi impossibilité d'en changer !

Ces réformes aggraveront les difficultés pour les enfants des classes populaires. L'école, qui aujourd'hui aggrave les inégalités sociales, serait encore pire demain.

À la suite de la manifestation, un peu moins d'une centaine de manifestants se sont retrouvés pour organiser démocratiquement la suite. Ils ont décidé de s'adresser à tous ceux qui ne sont pas encore mobilisé : le mouvement ne fait que commencer.

Les dernières brèves