Véolia Langres

Des conditions de travail indignes

Brève
04/05/2021

A Langres, un procès concernant le suicide d’un salarié de l’agence Veolia a permis de faire la lumière sur les méthodes de l’encadrement. L’agence était surnommée « le bagne". L’ambiance était délétère : « ça gueulait », « il y avait toujours des empoignades », témoignent ceux qui y ont travaillé.

Suite au drame, des psychologues sont venus interroger les salariés sur les conditions dans lesquelles ils travaillaient. Des rapports opportunément détruits par un dégât des eaux.

Ce procès vient illustrer la dégradation des conditions de travail que subissent de plus en plus de salariés, dans de plus en plus d’entreprises, rien d’étonnant dans une société en crise et soumise à la course au profit, sans aucune considération pour la vie des travailleurs.

Les dernières brèves