Carpenter Huningue

Des travailleurs mobilisés contre des patrons pleins aux as

Brève
15/09/2018


Des coffres pleins

Depuis lundi, les travailleurs Carpenter à Huningue se sont mobilisés.

Les dirigeants de cette entreprise spécialisée dans la mousse de polyuréthane avaient annoncé sa fermeture il y a 4 mois, menaçant ses 64 salariés.

Ce qui a mis le feu aux poudres est le rapport de l’expert comptable affirmant que l’entreprise se porte bien financièrement et que le motif économique de la fermeture n’a pas de fondement.

Ces travailleurs se sont mis en grève lundi, certains des grévistes tenant un piquet devant l’entreprise. Ils se sont invités dans ses locaux mercredi pour dire leur colère, puis ont manifesté l’après midi dans les rues de Huningue. Face aux 8 000 euros proposés aux licenciés par la direction, certains des grévistes en demandent  50 000, les syndicats 20 000.

Un mouvement qui illustre de façon caricaturale la situation des travailleurs : une opacité totale sur les comptes de l’entreprise qu’ils font vivre, et dont les dirigeants les remercient en les licenciant. Alors qu’il est patent que Carpenter a non seulement les moyens de payer des indemnités décentes, mais même de maintenir les emplois.