Mémorial Charles-de-Gaulle (Haute-Marne)

Encore une grève chez De Gaulle

Brève
15/10/2019

Huit des douze salariés qui font tourner le site de Colombey-les-Deux-Églises ont débrayé dimanche 29 septembre pour protester contre leurs conditions de travail. Ils étaient 17 à l’ouverture du site en 2008, et ne sont plus que douze (dont deux CDD) aujourd’hui, avec la même amplitude horaire. Résultat : des semaines à 40-42 heures en saison haute, les week-end travaillés, jamais deux jours de repos consécutifs, et tout ça pour 1200 à 1400 euros par mois.

Devant cette première grève de l’histoire du mémorial, la direction a proposé 2 % d’augmentation de salaire dès octobre, mais pour les grévistes, ça n’est bien-sûr pas suffisant. Ils réclament notamment une prime pour les dimanche et jours fériés, la suppression des jours de carence et des congés imposés pendant la fermeture du site, un 13ème mois, et de vraies augmentations de salaires.

En tout cas, les salariés ont pu faire l’expérience que c’est collectivement et par le rapport de forces qu’ils ont contraint la direction à prendre en compte leurs revendications.

Les dernières brèves