Metz

Enfance en difficulté

Brève
25/04/2019

Source : Commons

Une soixantaine d’employés du Centre départemental de l’enfance de Metz ont débrayé mercredi matin pour dénoncer des conditions d’accueil et de travail qu’ils jugent intolérables.

Par exemple le week-end, au jardin d’enfants (3 à 6 ans), un salarié peut se retrouver seul à veiller sur une trentaine d’enfants.

À la pouponnière, l’auxiliaire de puériculture est seule le matin pour une dizaine de bébés alors que le règlement prévoit la présence de deux adultes à partir de sept enfants. La liste des griefs est longue.

Mais l’enfance en difficulté, ce n’est pas la priorité du gouvernement.