10 ans après la mort d'un ouvrier

Enfin au tribunal…

Brève
03/07/2019

Le 23 septembre prochain sera jugé au tribunal correctionnel de Thionville, dix ans après les faits, le décès d’un jeune tombé avec son locotracteur dans la Moselle. Il travaillait, isolé, de nuit, à Gépor, une filiale d’ArcelorMittal à Illange.

Depuis dix ans, la famille se bat pour faire reconnaitre la responsabilité de l’employeur dans ce décès. Un employeur qui a laissé entendre un temps que le jeune s’était suicidé.

Le chef d’unité du Gépor sera au tribunal. Mais pas les actionnaires d’ArcelorMittal pour qui seule la sécurité de leurs profits compte...