Strasbourg

Grève aux urgences

Brève
30/04/2019

Devant l'hôpital de Hautepierre

Les services des urgences des Hôpitaux universitaires de Strasbourg étaient en grève hier pour dénoncer un manque de lits et de personnels. L’an dernier 70 lits ont été supprimés. Au premier janvier 2019, 25 lits seulement ont été rouverts, mais il manque des bras pour les faire tourner…

Cette journée de grève venait après trois droits d'alerte déposés depuis le début de l'année. Des négociations engagées depuis le 25 avril ont permis le paiement des heures supplémentaires, mais jusqu'à 50 heures, ou la pérennisation de quelques postes, mais en nombre bien insuffisant.

Même si bien des grévistes étaient assignés par la direction, et sont venus travailler avec un autocollant rouge « en grève » sur leur blouse, une cinquantaine d’agents qui n’étaient pas de service se sont rassemblés devant les urgences du Nouvel Hôpital Civil. Pour dénoncer la situation et mettre la pression sur la direction.