Punch – Wisches

Interdiction des licenciements !

Brève
11/03/2019

source Wikimedia

La direction de Punch Wisches a récemment annoncé le licenciement de 47 personnes sur les 52 que compte ce site de la vallée de la Bruche. Le groupe Steelcase avait en 2014 cédé l’usine pour un euro, laissant en caisse 24 millions d’euros à Punch qui s’engageait alors à pérenniser le site...

L’usine de Wisches comptait 211 salariés au moment de la reprise par Punch, et aujourd’hui le groupe licencie la quasi la totalité de l’effectif restant et de fait organise la fermeture du site.

Le patron du groupe Punch, Guido Dumarey, s’était fait un nom, celui de « Bernard Tapie belge, » en rachetant des usines en difficulté et les fermant très vite après avoir fait son beurre. Le cas de Punch Wisches confirme que Dumarey est un vrai margoulin.