En passant par la Lorraine

La constitution laborieuse du nouveau gouvernement

Brève
10/10/2018

Mathieu Klein, le président du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, a décliné une proposition de poste de ministre qui lui aurait été faite. Il ne doit pas être le seul, vu le temps qu’il faut à Macron et Philippe pour constituer leur nouveau gouvernement.

La raison invoquée est qu’il veut privilégier ses mandats locaux : il ne s'agit donc pas d'un désaccord avec la politique de Macron.

Déjà Klein, qui se dit socialiste, avait daigné collaborer avec le gouvernement de Macron en acceptant de coprésider un « groupe de travail sur les territoires » puis d’être corapporteur d’un « rapport sur l’insertion des bénéficiaires du RSA », allant jusqu’à figurer dans la grossière comédie du « Plan pauvreté » de Macron en prononçant son petit discours.

Prudence à l’égard d’un président déjà tombé de son Olympe ? Volonté de faire monter les enchères ? De toute façon des raisons politiciennes... Suite au prochain numéro !