Fnac Metz

La direction espionnait les salariés

Brève
03/05/2019

La Fnac ne vend pas seulement des caméras, elle en utilise pour fliquer ses propres salariés. 

Des caméras dirigées vers les toilettes, vers le local syndical… voilà ce que dénoncent des salariés de la Fnac de Metz. Et cela a duré pendant six ans où les patrons locaux ont donc espionné les faits et gestes des salariés, et savoir ceux qui sollicitaient les syndicats.

Depuis septembre 2017, le slogan de la Fnac, c'est : « Fnac, c’est bon d’être curieux ». Fliquer les salariés ce n'est pas être curieux, c'est du flicage. Les salariés ne comptent pas en rester là.