Champagne

La pression des patrons fait reculer le gouvernement

Brève
24/11/2019

Suivant l’exemple du mois sans tabac, des associations de lutte contre l’alcoolisme voulaient mettre en place, avec l'appui du gouvernement, un mois sans alcool en janvier.

Jeudi 14 novembre, en déplacement ans la Marne, E. Macron a rencontré autour d’un déjeuner des représentants du milieu viticole. À la fin du repas, le syndicat de vignerons se félicitait que soit abandonnée l'idée d'un « janvier sec ».

Chaque année, l’alcool est responsable de 45 000 morts, mais le gouvernement s’en moque. Pour lui, la prévention s’arrête où commencent les profits des capitalistes vendeurs d’alcool !

Les dernières brèves