Banque alimentaire

La solidarité de l’État va surtout au grand patronat

Brève
14/09/2020

La banque alimentaire de Champagne Sud & Meuse a souligné lors de son assemblée générale, qui a eu lieu la semaine dernière, des difficultés à trouver des approvisionnements. En particulier, du fait que de la baisse des dons des grands magasins, qui rend plus difficile son action auprès des plus modestes.

Pour l’année 2019, c’est pourtant 1,77 millions de repas qui ont été distribués, à 43 associations caritatives et une partie significative de la population, à l’échelle de ce territoire. Au moment même où le gouvernement lance un plan de 100 milliards pour soutenir les profits des entreprises, Macron et Castex annoncent la couleur : tout pour les riches, rien pour les travailleurs pauvres. Pas vraiment étonnant. Alors pour sortir la tête de l’eau, il faudra bien en finir avec une société capitaliste qui écrase et affame les travailleurs.

Dans cette situation, c’est seulement la population, représentée par des bénévoles, qui organise la solidarité au quotidien, en supportant l’essentiel des frais et en donnant du temps.

Les dernières brèves