PSA Trémery (Moselle) :  Le bluff de l’électrique

Echo d'entreprise
04/07/2022

Stellantis « fait le job » affirme Tavares qui est venu la semaine dernière à Trémery et Borny. Selon lui, « le réseau de recharge est en retard par rapport aux ventes de véhicules électriques ».

Bref, il demande à l’État d’installer au plus vite des bornes de recharge pour les futures voitures électriques car ce ne sont pas les vendeurs d’électricité ou de véhicules électriques qui vont le faire.

Pas de bornes de recharges, pas assez de courant électrique, il n’y a que les subventions aux industriels qui sont bien présentes.