Manifestation des étudiants infirmiers spécialisés devant l’ARS

« Le Covid a bon dos ! Recrutez au lieu de nous sacrifier ! »

Brève
27/12/2020

Le CHRU de Nancy a été fragilisé par les restructurations qui se sont succédé ces douze dernières années

Mercredi 16 décembre des étudiants infirmiers spécialisés du Grand Est ont manifesté devant le siège de l’Agence régionale de la santé à Nancy pour protester contre le report de la reprise de leurs cours, qui était prévue le 4 janvier ; l’ARS veut en effet qu’ils restent à la disposition des hôpitaux.

Leur formation avait déjà été interrompue lors de la première vague et ils font encore des remplacements cette fois, et pas seulement dans des services Covid. Ils se rendent compte qu’ils servent à pallier le manque de personnel dans les hôpitaux et ne veulent plus que leur formation soit sacrifiée sous prétexte de Covid.

A ce jour l’ARS maintient sa décision de fermer les écoles en janvier : c’est l’aveu officiel que les hôpitaux seraient actuellement dans l’incapacité de fonctionner sans le secours des étudiants.

Les dernières brèves