Nancy

Le droit de manifester maintenu sous confinement

Brève
18/05/2020

La place Carnot : on peut s'y rassembler en respectant largement les distances de sécurité

Samedi 16 mai, des collectifs voulaient se rassembler Place Carnot et manifester pour que des moyens soient donnés aux hôpitaux. Ils avaient prévu de défiler jusqu’à l’Hôpital Central en respectant les distances entre les manifestants.

Mais ils étaient attendus de pied ferme par un cordon policier serré qui contrôlait systématiquement les personnes qui allaient sur la place, allant même jusqu’à les photographier ou les filmer.

En ce premier samedi du déconfinement, ce n’est certainement pas là, sur cette immense place, que les mesures barrières étaient difficiles à respecter. Non, il s’agissait d’intimidation pure et simple. D’ailleurs des militants avaient été opportunément « prévenus » les jours précédents par les Renseignements Généraux qu’il y aurait des amendes de 135 euros pour ceux qui manifesteraient.

Pour le pouvoir, empêtré dans sa faillite et ses mensonges, il s’agit de faire taire toute voix accusatrice.

Non à l’interdiction de manifester !

Les dernières brèves