Grève dans l'Éducation nationale

L’éducation, pas la priorité pour le gouvernement

Brève
12/11/2018

Banderole de tête de la manifestation strasbourgeoise

Ce lundi, les salariés de l'Éducation nationale étaient appelés à faire grève par toutes leurs organisations syndicales contre le manque de personnel, et notamment la suppression de 2 650 postes d’enseignants et de 400 postes de personnels administratifs dans le secondaire.

A Strasbourg et Mulhouse, les manifestations ont rassemblé respectivement près de 450 et 200 personnes. Face à une offensive générale du patronat et du gouvernement contre le monde du travail, qui se décline dans l’Éducation nationale par des suppressions de postes, ceux qui se mobilisent ont raison !