152 nouvelles suppressions de postes programmées en Lorraine

L’éducation sacrifiée au profit du capital

Brève
23/12/2019

A la rentrée prochaine 18 postes de professeurs seront supprimés dans les écoles et 118 dans les collèges et les lycées ainsi que 16 postes de personnels administratifs.

A la rentrée de septembre, 47 postes de professeurs du secondaire et 29 postes administratifs ont déjà été supprimés. Et, l'an dernier, 100 postes avaient été supprimés dans les collègues et les lycées ainsi que 19 postes administratifs.

Sous prétexte d’une diminution – très légère – du nombre des élèves, le gouvernement ne cesse de tailler dans les effectifs. Au lieu d’essayer de faire progresser les résultats de l’enseignement en améliorant le suivi des élèves, le gouvernement ne songe qu’à faire des économies sur l’éducation pour arroser les capitalistes de subventions.

Les dernières brèves