Inspection du travail Grand-Est

Les patrons toujours plus peinards !

Brève
22/03/2019

Selon la Cgt, 29 postes d' inspecteurs/contrôleurs du travail seraient supprimés à la DIRECCTE Grand-Est dans le cadre de la suppression de 120 000 fonctionnaires.

On passerait d'un inspecteur/contrôleur du travail pour 8 000 salariés, à un pour 10 000 ! Pas de quoi surveiller beaucoup les patrons qui font des entorses au code du travail.

Comme tous les services publics, le gouvernement taille dedans pour aider directement le grand patronat.