Inspection du travail Grand-Est

Les patrons toujours plus peinards !

Brève
22/03/2019

Selon la Cgt, 29 postes d' inspecteurs/contrôleurs du travail seraient supprimés à la DIRECCTE Grand-Est dans le cadre de la suppression de 120 000 fonctionnaires.

On passerait d'un inspecteur/contrôleur du travail pour 8 000 salariés, à un pour 10 000 ! Pas de quoi surveiller beaucoup les patrons qui font des entorses au code du travail.

Comme tous les services publics, le gouvernement taille dedans pour aider directement le grand patronat.

Les dernières brèves