Vaccination en Haute-Marne

Les promesses et la réalité

Brève
28/03/2021

Jour après jour, les promesses se multiplient. Un vaccibus parcourt les campagnes, les personnels sont mobilisés, le préfet promet 30 000 doses pour le département, un vaccinodrome devrait ouvrir à Saint-Dizier... Mais pendant que les promesses se multiplient, les doses, elles, n'arrivent pas et le planning de réservation de rendez-vous se remplit en quelques minutes.

Lundi 22 mars, malgré toute une organisation, il n'y a eu que 80 patients vaccinés à l'hôpital de Chaumont. Un chiffre ridicule par rapport aux besoins. Après trois mois de vaccination, seuls 8% de la population de Haute-Marne aurait reçu au moins une dose.

La seule solution pour ne pas continuer à laisser les entreprises qui produisent les vaccins saboter cette campagne, ce serait de les réquisitionner et de les forcer à produire à grande échelle et à prix coûtant. Sans cela, les efforts d'organisation des soignants continueront à être gâchés.

Les dernières brèves