Textile

Les travailleurs font les frais du « rebond »

Brève
27/01/2020

libre de droits

Fin 2018, l’entreprise Bragard d’Épinal (vêtements de travail) avait lancé un PSE ­« plan de sauvegarde de l’emploi ».

Un an plus tard, 24 personnes ont quitté l’entreprise ; 16 ont été reclassées en interne après avoir accepté de changer de métier.

Un des moyens d’inciter les commerciaux à partir a consisté à modifier leurs contrats et leurs rémunérations, par exemple en réduisant leur fixe.

Dans le même temps, l’entreprise développait, au sud de Tunis, un entrepôt et une unité de production.

Cet espace, lui, est appelé à se développer.

Le PDG répète volontiers qu’il est là pour « provoquer le rebond ». Il pourrait dire plus simplement qu’il est là pour augmenter les profits sur le dos des travailleurs.

Les dernières brèves